Anti Virus1

Comment éviter Google est ses balises de pistage telles que les LSO et les cookies flash

6 Mars 2014 , Rédigé par Serge Publié dans #informatique, #information sur la securité informatique

Google révèle vos secrets

 

Ce n’est un secret pour personne que Google garde toutes les données collectées sur chacun de leurs utilisateurs. Cela comprend les historiques de recherche, les données sur les liens sur lesquels vous avez cliqués, toutes vos conversations Gmail, et bien plus encore. Une lettre rédigée par les avocats de Google confirme une fois de plus que toutes les données sont gardées et traitées « selon le cours normal de [leurs] activités », ce qui comprend évidemment le filtrage des courriers indésirables, la sélection des publicités les plus pertinentes et la personnalisation des résultats de recherche.

Comment éviter Google est ses balises de pistage telles que les LSO et les cookies flash

La plupart des utilisateurs ne le savent pas mais depuis quelques années déjà, nous avons tous notre propre Google. Si vous voyez apparaître des pages inattendues ou même votre propre site sur la première page des résultats de recherche, ne vous empressez pas de le montrer à vos amis : en réalisant la même recherche, ils obtiendront des résultats complètements différents. D’ailleurs, vos résultats de recherche et les publicités étant affichés sur des sites tiers partenaires de Google, ce sont ces derniers qui indiquent vos centres d’intérêts et vos habitudes. Le plus embarrassant ? Seul les employés de Google et peut-être les agents de la NSA ont accès aux serveurs de Google où sont gardés tout vos secrets. Mais n’importe qui peut espionner ces données privées en jetant un œil à votre navigateur – et il s’agira probablement de quelqu’un que vous estimez. Par exemple,  si Google SafeSearch  est éteint et qu’une recherche relativement innocente engendre un nombre important de photos explicites dans Google Image, cela indique clairement votre intérêt pour ce genre de contenu – vous avez peut-être cliqué sur des résultats de recherche similaires auparavant. Les publicités sur un site Web sont contextuelles :  elles dépendent de vos conversations Gmail et/ou de vos résultats de recherche et non pas du contenu du site Web sur lequel vous vous trouvez.

Il est donc possible de jeter un œil à ses publicités et de savoir que vous aviez l’intention d’acheter une nouvelle Chevy, que vous étiez intéressé par un traitement capillaire spécifique et que vous aviez besoin de réparer votre toit dans l’urgence. Bien évidemment,  ce type de publicité ne marche pas toujours bien, donc toutes ces conclusions ne sont que des possibilités très probables et non pas des faits prouvés.

D’un autre côté, obtenir ces données ne demande pas un effort surhumain. L’intrus n’a pas besoin de pirater quoique ce soit pour regarder ces données privées, tout ce dont il/elle a besoin c’est de « 5 minutes pour naviguer sur Internet » à partir de votre ordinateur. Éviter le pistage des moteurs de recherche demande beaucoup d’efforts. Google dépense beaucoup d’argent et fournit des efforts considérables pour identifier ses utilisateurs et les distinguer les uns des autres. Il existe une multitude de méthodes pour faire cela. À part les célèbres cookies, il existe des balises de pistage permanentes telles que les LSO et les cookies flash et il est parfois possible de détecter certaines « empreintes digitales » uniques de navigateur – des entêtes spécifiques à la suite d’une demande pour télécharger une page Web.

Afin d’éviter cela vous devez désactiver le cache et les cookies de votre navigateur, utiliser des extensions spécifiques afin de nettoyer d’autres types de système de stockage local, utiliser les extensions AdBlock et NoScript et bien sûr ne jamais vous connecter aux services de Google depuis votre navigateur.

Si vous appliquez toutes ses restrictions, le Web devient un endroit relativement peu plaisant : c’est pourquoi seulement les utilisateurs les plus paranoïaques mettent en place toutes ces mesures. Néanmoins, il existe d’autres solutions – vous pouvez par exemple utiliser un navigateur moins populaire tel que DuckDuckgo. Cela vous permettra d’éviter la personnalisation des résultats et le pistage, mais vous devrez toujours faire face à l’omniprésent Google Analytics qui surveille toutes les autres pages. Il devient aussi difficile d’éviter l’utilisation de Gmail, nous vous conseillons donc d’utiliser un navigateur séparé pour utiliser les services de Google. Pour cela, le candidat le plus adéquat serait peut-être Google Chrome, que vous devriez seulement utiliser pour accéder aux services de Google – si vous tenez à votre vie privée.

Commenter cet article